Style Switcher

Layout type

Menu type

Header style

Footer style

Background for boxed layout

Background color:

illusion


Sept propositions de Paris Europlace pour l’élection présidentielle

Sept propositions de Paris Europlace pour l’élection présidentielle

Sept propositions de Paris Europlace pour l’élection présidentielle

14 décembre 2016 – La place financière de Paris a dévoilé ce mardi 14 décembre les sept propositions aux candidats à l’élection présidentielle de 2017 pour une place financière forte au service de la croissance et de l’emploi. L’association Paris Europlace, qui assure la promotion de la place financière parisienne, a envoyé une série de mesures axées sur la fiscalité des entreprises, des salaires et de l’épargne.

Son objectif est double :

– Faire connaître aux établissements internationaux les atouts de la Place de Paris et attirer les potentielles relocalisations d’activités consécutives au Brexit.

– Démontrer que le Brexit est une opportunité historique pour la Place de Paris, en termes économiques, et qu’il faut apprécier à sa juste valeur, l’importance d’accompagner sa compétitivité et sa promotion.

Les 7 mesures immédiates:
  1. Vers une bonne gouvernance fiscale
    • – Paris Europlace rappelle les propositions faites dans son rapport Croissance et Fiscalité élaboré dans le cadre du Comité Place de Paris 2020 en novembre 2014 et actualisé en avril 2016.
  1. Accélérer la réduction de l’impôt sur les sociétés (IS) et l’amener à la moyenne européenne (diminuer de 33% à 26%, la moyenne européenne)
  2. Réduire progressivement la taxe sur les salaires, appliquée au secteur financier et confirmer l’engagement de suppression de la C3S en 2017.
  3. Relancer l’épargne longue :
    • – Retour du forfait social à 8% contre 20% aujourd’hui
    • – Rétablir le prélèvement forfaitaire libératoire sur les revenus financiers et les plus-values
    • – Supprimer la taxe à 3% sur les dividendes
    • – Supprimer l’ISF
  1. Offrir à tous les Français la possibilité d’accéder aux fonds de pension.
  2. Renforcer les instruments d’accompagnement des PME/ETI
  3. Adapter le droit du travail

Ces réformes sont nécessaires au niveau européen, et Paris Europlace en appelle au soutien des parlementaires et interpelle les candidats à l’élection présidentielle de s’engager à créer dès leur entrée en fonction, « un choc fiscal d’attractivité ».

Voir communiqué de presse