Style Switcher

Layout type

Menu type

Header style

Footer style

Background for boxed layout

Background color:

illusion


PFU : l’épargne salariale menacée

PFU : l’épargne salariale menacée

PFU : l’épargne salariale menacée

Depuis 50 ans cette année, l’épargne salariale propose aux salariés de se constituer une épargne dans un régime exonéré d’imposition.

Un premier recul a eu lieu dans les années 2000, avec la soumission aux prélèvements sociaux, progressivement portés à 15,5 % aujourd’hui (en attendant  17,2 % demain ?).

L’instauration annoncée d’un « Prélèvement Forfaitaire Unique », parfois appelé « flat tax« , pourrait mettre à mal ce dispositif incitatif. En effet, si les sommes sorties du PEG sont soumises à un taux unique de 30 % – comme envisagé dans les projets du Gouvernement – cela reviendra à un doublement du chargement. A long terme, le placement dans le PEG perdrait l’un de ses avantages majeurs, contrepartie rappelons-le de son caractère collectif et d’un blocage de principe de cinq ans. Et à court terme on peut craindre qu’une partie des épargnants retire avant l’entrée en vigueur de ce PFU les 60 milliards d’euro qui sont d’ores et déjà disponibles.

Professionnels, instances représentatives et grandes entreprises se mobilisent pour préserver le dispositif actuel. Voir par exemple la note de l’AFG sur le sujet : communiqué AFG